Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 novembre 2016

Le cardinal Sarah à Versailles

 

 

 

Intervention du préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements introduite par Nicolas Diat, qui lit la lettre adressée par dom Dysmas de Lassus, soixante-quatorzième successeur de saint Bruno à la tête de l'ordre des chartreux.








La force du silence

 

FIC112795HAB30.jpg

 

Après le succès de Dieu ou rien (Fayard, 2015), le cardinal Robert Sarah publie début octobre un nouveau livre avec Nicolas Diat (1).& 8200;Livre magnifique d’une hauteur spirituelle remarquable qui nous fait entrer dans le cœur du mystère de Dieu : le silence, nécessaire pour toute rencontre avec le Seigneur, dans la vie intérieure comme dans la liturgie. Rencontre avec un homme habité par Dieu.


Ce livre que vous proposez aux lecteurs est une véritable méditation spirituelle sur le silence : pourquoi vous êtes-vous lancé dans une réflexion si profonde que l’on n’attend pas habituellement d’un Préfet de la Congrégation pour le Culte divin en charge de dossiers très concrets de la vie de l’Eglise ?

 

 

Lire la suite de l'article ici: LA NEF

Liturgie : le cardinal Sarah réitère son appel à célébrer « vers le Seigneur »

cardinal-robert-sarah-capture-ecran-3-minutes-en-verite_article.png

 

 

 

 

Le préfet de la Congrégation pour le culte divin estime qu’il est « de première importance » que « prêtres et fidèles » soient « tournés dans une même direction » « dans les parties du rite où l’on s’adresse au Seigneur ».

Un mois après son entretien à Famille chrétienne, le cardinal Sarah réitère son appel à des changements importants dans la célébration de la messe. S’exprimant à Londres dans le cadre d’un congrès Sacra Liturgia, le 5 juillet, l’adjoint du pape au Vatican pour les questions de liturgie a une nouvelle fois demandé aux prêtres de célébrer « vers le Seigneur qui vient » « les parties du rite où l’on s’adresse au Seigneur ». « Je veux lancer un appel à tous les prêtres. Peut-être avez-vous lu mon article dans L’Osservatore Romano il y a un an, ou mon entretien donné au journal Famille chrétienne au mois de mai de cette année. A chaque fois, j’ai dit qu’il est de première importance de retourner aussi vite que possible à une orientation commune des prêtres et des fidèles, tournés ensemble dans la même direction – vers l’est ou du moins vers l’abside – vers le Seigneur qui vient, dans toutes les parties du rite où l’on s’adresse au Seigneur. »

 

Suite à lire ici: FAMILLE CHRETIENNE

vendredi, 02 décembre 2011

Fête de l'Immaculée Conception

 

religion,fête,catholique,société,art

A Grenoble

 

 

à 18 30, Messe présidée par Mgr Guy de Kerimel


à 20h, procession Mariale à Sainte Marie d'en Haut

 

Diocèse de Grenoble-Vienne

 

 

religion,fête,catholique,société,art

A Voiron

 

 de 18h30 à 19h30

 
 La célébration sera animée par une équipe de Notre Dame des Victoires.
Comme chaque année le Secours Catholique illuminera le parvis.

N'oubliez pas de mettre des petits lumignons sur vos fenêtres

 

 

Paroisse Notre-Dame de Vouise









17:00 Publié dans Fête, Vie religieuse | Lien permanent | Tags : religion, fêtes, actualités, 8 décembre | |  Imprimer | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

jeudi, 24 février 2011

Summorum Pontificum menacé !

P1010036.JPG

 

L’application du motu proprio Summorum Pontificum

pourrait être menacée !

 

 Christophe Saint-Placide relaie depuis quelques jours les graves informations qui circulent quant au contenu d’une instruction relative à l’application du motu proprio Summorum Pontificum. La publication de cette instruction serait programmée pour le mois de mars.  Le texte serait en effet près d’être porté à la signature du Saint-Père. Son contenu limiterait les effets de Summorum Pontificum et ferait passer ce motu proprio du rang de loi universelle à celui de simple privilège.

L’exécuteur principal de cette tentative de stérilisation serait le Promoteur de la Justice de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Mons. Charles J. Scicluna, prélat originaire de Malte, personnage–clé du Saint-Office.

L’un des poins capitaux de l’instruction consisterait à n’appliquer le motu proprio qu’au rite romain et non plus aux différents autres rites latins : ambrosien, dominicain, etc. De ce fait les religieux qui ont repris le rite traditionnel de leur ordre retomberaient sous la modalité du privilège et devraient faire face aux autorités. Récemment le supérieur général des dominicains s’était opposé à l’utilisation du rite dominicain. Il s’agit là d’un premier pas pour vider le motu proprio de son caractère de loi universelle.

 

ImpositionMainsMgr.jpg

 

Les séminaristes diocésains

qui ont obtenu de leur évêque de célébrer

dans la forme extraordinaire,

ne pourront plus être ordonnés

selon le pontifical conforme aux livres liturgiques de 1962

 

L’autre point concerne les ordinations sacerdotales. Les séminaristes diocésains qui ont obtenu de leur évêque de célébrer dans la forme extraordinaire ne pourront plus être ordonnés selon le pontifical conforme aux livres liturgiques de 1962, comme cela se pratiquait depuis quelques années, notamment à Toulon. Pour continuer à procéder à de telles ordinations, les évêques devront demander un privilège pour appliquer le motu proprio Summorum Pontificum.

Il s’agirait aussi d’une victoire pour des évêques comme le cardinal Vingt-Trois ou l’évêque de Langres, Mgr Gueneley, qui s’est vanté d’avoir fait plier Mgr Centène en attendant Mgr Rey et Mgr Aillet.

Par ailleurs, un article récent paru dans l’Osservatore Romano met en cause la commission Ecclesia Dei. L’article entend déposséder la commission de ses prérogatives afin de faire passer les instituts Ecclesia Dei sous la coupe de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostoliques. Cet article est signé du rédacteur en chef adjoint de l’O.R. : Carlo di Cicco et semble entrer dans les vastes manœuvres contre Summorum Pontificum.

 

source :

Perepiscopus

00:30 Publié dans Benoît XVI, Motu Proprio, Réflexion, Vatican II, Vie religieuse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |